Tiramisù

J’aime, ou plutôt je vénère le café! Je ne sais pas vous, mais pour moi, cette substance magique est vitale!

Avant d’avoir bu mon premier café, je pourrais tuer quiconque se trouvant sur mon passage! Même un de mes gamins! Du coup, ils rasent les murs le matin, en apnée et en essayant de se déplacer en lévitation pour éviter de faire le moins de bruit possible! (je vends du rêve hein?)

Oui, je ne suis toujours pas du matin… en même temps après presque 35 ans, on ne fait plus de miracle! Il ne faut surtout pas m’adresser la parole avant mon premier café, sinon t’es mort! T’avises même pas de m’adresser la parole, ni de respirer à côté de moi, rien que ça a le mérite de m’irriter (pardon!).

Mais je vous rassure, après mon café, le Grinch qui sommeille en moi, se barre pour laisser la place à Caroline Ingals!

Je suis fière de mes origines, mon côté italien surtout (après tout c’est celui-ci qui m’a donné mon charme!) Mon côté suisse-allemand, lui, m’a juste refilé mon caractère de merde psychorigide.

Un dessert italien que j’adore et d’ailleurs je crois que c’est l’un des premiers desserts que j’ai fais, c’est le Tiramisù! Ma fille de 6 ans adore ça elle aussi, elle en prend d’ailleurs toujours au restaurant s’il y en a à la carte et … elle est toujours déçue! Oui, pour ma fille je suis LA regina del Tiramisù!

Au restau, je n’ai jamais réussi à trouver un Tiramisù qui soit parfait (et cela même en Italie) et qui fasse honneur à sa traduction de « tire-moi vers le haut » ou « remonte-moi le moral » ! Non dans ses moments-là j’ai juste envie de me jeter du haut de ma chaise ou de me pendre avec la nappe!

Souvent beaucoup trop sucré, ou avec des biscuits pas assez imbibés, ce dessert pourtant si simple, peut vite se retrouver en travers de ta gorge! Dans un Tiramisù, il y a des œufs, du sucre, du mascarpone, des biscuits imbibés et du cacao amer sur le dessus et basta! Allez pas y mettre de la crème ou pire du chocolat liquide dessus… Madonna Santa !

C’est comme pour la Carbonara au final, mais vais pas m’étaler là-dessus, ça risque de me mettre de coin (et je risque de jurer en italien et c’est pas beau à voir, crois moi sur parole!) Et je n’ai toujours pas bu mon café…

L’origine du Tiramisù ou du moins de sa version actuelle, remonterais selon Wikipédia aux années 60. On devrait la création de ce dessert au chef pâtissier Roberto Linguanotto de Trévise.

Plusieurs légendes circulent concernant ce dessert: son invention remonterait à la fin du XVIe siècle en Toscane lorsque le duc souverain de Toscane Cosme III de Médicis, en fit son dessert préféré en le goûtant à Sienne. Il aurait ramené la recette à la cours de Florence et cette dernière se serait ensuite répandue au reste de l’Italie. On peut lire également que le Tiramisù aurait été inventé pour utiliser des restes de gâteaux durcis en les trempant dans un mélange de café et de liqueur et recouverts de mascarpone. Sinon, durant la Renaissance du XVe siècle, les Vénitiennes en auraient consommé avec leurs amants pour ses vertus présumées aphrodisiaques… voilà voilà … je sens que pour le coup ça vous intéresse!

Pour l’imbibage des biscuits, il est généralement fait de café aromatisé au marsala qui est un alcool italien. On peut y mette également du Grand Marnier et des zestes d’oranges dans la crème, mais mon truc à moi, mon ingrédient secret comme dirait ma fille, c’est le Rhum et des zestes de citron. Oui encore et toujours le Rhum! Le Rhum et moi c’est toute une histoire…

Ce dessert est délicieux et vraiment vite fait! Il faut par contre impérativement utiliser des œufs ultra frais (au risque d’attraper une salmonelle). Et le Tiramisù est toujours meilleur s’il est réalisé la veille. Il se tiendra mieux et les biscuits seront beaucoup mieux imbibées!

Cette fois-ci j’ai utilisé des biscuits du commerce. J’étais en Espagne et inutile de vous rappeler que l’humidité a un effet dévastateur sur le sucre glace (et sur ma coupe de cheveux).

Ecco! Vi ho detto tutto, siete pronti? La ricetta comincia adesso!

Ingrédients pour un plat à gratin rectangulaire:

  • 3 gros œufs
  • 100g de sucre
  • 500g de mascarpone
  • 1 citron non traité
  • 3dl environ de café fort
  • 4-5 CS de Rhum
  • 250-300g de biscuits à la cuillère ou boudoirs
  • cacao amer

Préparez le café aromatisé au Rhum pour qu’il ait le temps de refroidir.

Séparez les blancs des jaunes d’œufs.

Dans un bol, mettez 3 jaunes avec 100g de sucre. Battez au fouet jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et bien blanc.

Détendez 500g de mascarpone et ajoutez-le petit à petit aux œufs blanchis.

Montez 3 blancs d’œufs en neige.

Ajoutez-les à la crème délicatement à la maryse en faisant des mouvements de bas en haut.

Prélevez les zestes d’1 citron et ajoutez-les à la crème. Attention à bien prendre uniquement la partie jaune du citron.

Pour le montage:

Trempez les biscuits dans le café au rhum et déposez-les côte à côte au fond du plat. Recouvrez les biscuits avec la moitié de la crème mascarpone et lissez.

Imbibez les biscuits pour faire une deuxième couche et versez le reste de crème. Lissez le mieux possible.

Le Tiramisù est meilleur s’il est fait la veille, mais sinon, laissez-le minimum 4h au frigo.

Avant de servir, saupoudrez-le de cacao amer et dégustez le plaisir de l’Italie!

A presto !

Suivez moi sur :
error

Laisser un commentaire