Krumchy de Michalak

La fin de l’année scolaire est généralement placée sous le signe de multiples activités pour nos enfants: course d’école, sorties, journées spéciales ou encore joutes sportives. Tout ça pour le plus grand plaisir de nos enfants, excités depuis mai ou dès que les beaux jours arrivent.

A nous, parents, de se démerder démener pour jongler entre les horaires qui changent, les 10 piques-niques à organiser et les 15 anniversaires des copains qui tombent juste le dernier mois d’école. Puis, si tu es une maman multipare, bon courage pour ne pas te planter et ne pas oublier d’emmener Junior à l’école à la bonne heure.

En plus, je ne sais pas pour quel raison mathématique (ou merdique) mais les piques-niques ne tombent bien évidemment JAMAIS le même jour pour tes 2 enfants. Ouais, ça serait trop facile de pouvoir te la couler douce, les doigts de pieds en éventail, un gin tonic à la main, dans ton jardin en pleine canicule.

Bref, on va pas se mentir, la fin de l’année scolaire c’est la merde le stress! Tu te sens « débuisée »! Comprends: débordée et épuisée en même temps! Tes gosses sont décalqués (tout comme toi) mais refusent de se coucher tôt (à 19h30 pour que tu aies la paix), car je cite: « On ne va pas dormir maintenant il fait encore jour »! Eh merde!

A part ces nombreux moments de pure joie, la fin de l’année scolaire rime aussi avec une page qui se tourne: changement de maîtresse, de classe ou de collège. Tu te retrouves TOI, parent, avec la larme à l’œil le dernier jour d’école, quand un de tes enfants quitte une maîtresse juste géniale. Oui, il y en a des profs qui déchirent! Ma fille a eu la chance d’en avoir 2 différentes en 1ère et en 2ème année. Des maîtresses super chouette que même moi j’ai beaucoup aimées.

Du coup, des perles pareil, ça se bichonne ! Et en plus de l’éternel dessin et mot d’amour écrit par ton enfant, tu te fais un grand plaisir d’ajouter 2-3 trucs fait maison en plus! Cette année, j’ai opté pour une tresse accompagnée d’un pot de confiture de fraises réalisée en juin. Je voulais ajouter un truc mais j’avais pas trop d’idées, il me semblait avoir fait le tour et comme je déteste offrir 2 fois la même chose (oui je trouve ça naze, suis psychorigide vous rappelle) me suis efforcée de trouver une super idée, pas trop compliquée à faire et qui soit bonne surtout!

Les Krumchy de Christophe Michalak me faisaient de l’œil depuis un moment (Cricri aussi j’avoue) et c’était vraiment une bonne idée! Relativement rapide à faire, avec des ingrédients simples, le résultat était gourmand à souhait! Pour peu que tu kiffes le caramel et le chocolat, ces petites bombes caloriques sont faites pour toi!

Il existe différentes recettes sur Internet et encore une fois j’ai fais confiance à Valérie pour les réaliser.

Pour le matériel j’ai utilisé le moule à mini cupcakes de Wilton.

Voilà c’est parti, soyez cool c’est mon premier article post vacances!

Ingrédients pour 24 Krumchy:

Pour le sablé breton:

  • 120g de farine
  • 3g de poudre à lever
  • 90g de beurre
  • 70g de sucre
  • 7g de sucre vanillé
  • 2 jaunes d’œufs
  • 1g de fleur de sel

Pour le caramel beurre salé:

  • 75g de sucre
  • 50g de crème entière
  • 20g de beurre salé
  • 150g de chocolat au lait (Jivara pour moi)
  • des noisettes

On commence par le caramel pour qu’il puisse refroidir.

Faites bouillir 50g de crème entière.

Dans une casserole, sur feu moyen, préparez un caramel à sec en faisant fondre 75g de sucre en trois fois. Quand le premier tiers est fondu, ajoutez le deuxième et enfin le troisième. Le caramel doit devenir assez foncé.

Hors du feu, ajoutez la crème bouillante petit à petit. Remuez bien et remettez sur le feu pour bien faire fondre tout le sucre.

Ajoutez finalement 20g de beurre salé coupé en morceaux toujours hors du feu. Passez le caramel au chinois pour retirer les impuretés et réservez.

Le sablé breton:

Préchauffez le four à 180° chaleur tournante.

Tamisez 120g de farine avec 3g de poudre à lever.

Dans un bol, mettez 2 jaunes d’œufs avec 70g de sucre et 7g de sucre vanillé.

Mélangez le tout au fouet électrique ou au robot jusqu’à ce que le mélange devienne bien blanc.

Ajoutez 90g de beurre pommade tout en continuant de fouetter.

Enfin, ajoutez la farine et la poudre à lever ainsi que 1g de fleur de sel.

Incorporez à la maryse ou à la main, sans trop insister.

Pesez la pâte et divisez-la par 24. (J’ai obtenu des boules de 13g environ).

Formez des boulettes et déposez-les dans le moule. Aplatissez-les un peu avec les doigts.

Enfournez pour environ 12 minutes. La pâte doit être bien dorée.

Dès la sortie du four, formez un creux en appuyant au centre de chaque empreinte. (J’ai utilisé le pilon de mon mortier mais une cuillère fera aussi très bien l’affaire).

Ne démoulez pas les tartelettes!

Remplissez les creux avec le caramel, n’en mettez pas trop ça pourrait vite devenir écœurant sinon. Placez ensuite le moule au frais.

Au bain-marie, faites fondre 150g de chocolat au lait.

Transvasez le chocolat dans une poche et remplissez chaque tartelette. Vous pouvez juste couvrir le caramel (comme sur les photos) ou carrément remplir les cavités, à vous de voir. (J’ai fais les 2 et visuellement je trouve plus joli l’option 2).

Tapez le moule sur votre plan de travail pour que le chocolat s’étale bien partout.

Parsemez d’éclats de noisettes et replacez le moule au frais pour que le chocolat fige.

Les Krumchy se dégustent à température ambiante, sinon le caramel ne sera pas coulant.

Avec ça t’as toutes tes chances pour plaire au prof de ton gosse ou peut-être aussi l’occasion de te faire pardonner d’avoir été un parent relou pendant toute l’année écoulée!

Suivez moi sur :
error

Laisser un commentaire