Petits-pains au lait

Si t’es Suisse, un vrai de vrai hein, tu connais obligatoirement les petits-pains au lait ou « Milch Weggli » (dit comme ça, ça a l’air vachement moins bon, mais c’est la même chose…). Présents dans toutes les boulangeries du pays et même au supermarché, ces pains à la forme typique sont très, très, très appréciés de tous.

Pour déjeuner en tartines, en sandwich pour un pique-nique ou pour le goûter accompagné d’une branche de chocolat, ces petits pains sont idéals pour n’importe quelle situation.

Tu en as forcément déjà mangés, t’es obligé, sinon tu ne mérites pas ton passeport à croix blanche!

J’avais déjà essayé d’en faire il y a quelques années, mais je n’avais pas été conquise par le résultat: trop sec, peu de goût, j’avais fini par abandonner (la larmichette à l’œil) l’idée de pouvoir rivaliser avec mon boulanger.

Samedi dernier, me suis rendue compte que nous n’avions rien pour notre déjeuner du dimanche matin. Devant partir en urgence pour une consultation ophtalmologique avec mon fils vendredi, je n’avais pas eu le temps de préparer une tresse. Puis, la fin de l’année scolaire approchant dangereusement, les journées avec pique-nique (et horaires compliqués) à prévoir commencent gentiment à arriver…

Me suis donc mis en tête de récidiver et de ré-essayer! Oui, car j’ai la défaite difficile vous le savez bien! Quand je n’arrive pas à quelque chose, je m’obstine et finis toujours par obtenir ce que je veux! Bref, il fallait que j’y arrive! C’était obligé! Il en allait de ma santé mentale réputation auprès de mes enfants!

J’ai donc cherché, farfouillé, bidouillé et j’ai fini par y arriver! En France, les pains au lait sont préparés avec de l’œuf en plus des autres ingrédients. J’étais ok pour en mettre, (ben oui pourquoi pas?), mais pas trop non-plus (faut pas déconner) je voulais rester sur un pain au lait et non sur une brioche.

La recette que je vous livre ici (gracieusement en plus) est donc la mienne, avec mes bidouillages et moult adaptations. De rien, avec grand plaisir! (Ça fera 100 balles!)

Ingrédients pour 8 pains au lait:

  • 400g de farine
  • 30g de sucre
  • 7g de sel
  • 260g de lait entier
  • 30g d’œuf battu (1 œuf, pesez 30g et gardez le reste pour la dorure).
  • 8g de levure sèche
  • 80g de beurre mou

Dans une casserole, versez 260g de lait et mettez-le à chauffer pour le tiédir. (Attention, on ne dépasse pas les 30 degrés au risque de tuer l’effet de la levure!)

Ajoutez 8g de levure sèche et une pincée de sucre (déduite des 30g) et mélangez pour la dissoudre. Réservez.

Dans la cuve du robot, mélangez 400g de farine avec 7g de sel et le sucre.

Versez 30g d’œuf battu et le lait et pétrissez la pâte pendant 10 minutes à vitesse lente.

Ajoutez 80g de beurre mou coupé en morceaux et poursuivez le pétrissage 5-10 minutes toujours à vitesse lente pour ne pas chauffer la pâte. (Au début, la pâte aura l’air trop humide et hyper collante, mais pas de panique, il faudra juste attendre que le beurre soit bien incorporé).

Au terme du temps de pétrissage, vous devez obtenir une pâte élastique. Ok, alors j’anticipe les questions, une pâte élastique ça veut dire quoi? Qu’on peut tirer dessus et l’envoyer en travers de la cuisine? Qu’on peut la faire rebondir au sol telle une balle de basket? Non, rien de ça! Une pâte élastique est simplement une pâte qui peut être étirée sans se déchirer. Tout simplement!

Couvrez la cuve avec un linge humide (et propre hein) et laissez-la lever tranquillement à température ambiante pendant 1h-1h30.

Quand la pâte a bien levée (elle doit doubler de volume), dégazez-la sur le plan de travail. Séparez-la en 8 portions d’environ 100 grammes. (99 ici pour être précise)!

Formez des boules en les roulant sur le plan de travail avec la paume de votre main, aplatissez-les un peu et disposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Il faut bien les espacer, car les pains au lait vont bien gonfler au four! Laissez-les lever encore 30 minutes.

Préchauffez le four à 180 degrés en mode statique.

Entaillez les pains au lait au centre (je l’ai fais avec une corne) bien jusqu’au fond. Insistez bien sur l’entaille, mais sans faire la brute non-plus: on ne veut pas couper le petit-pain en 2 hein! Laissez lever encore 10 minutes.

Après 10 minutes, marquez l’entaille une nouvelle fois si nécessaire et badigeonnez les pains au lait avec le reste de l’œuf auquel vous ajoutez une pincée de sel.

Enfournez pour environ 10-12 minutes. (A surveiller, chaque four est différent).

Déposez les pains au lait sur une grille et laissez refroidir.

ASTUCE: pour savoir si un pain est cuit: tapotez le dessous, si ça sonne creux c’est bon!

Suivez moi sur :
error

Laisser un commentaire